PILLS BUY buy adipex-p in USA best store.


Federacion departamentau de las

calandretas deus PirenÈus atlantics

Confédération des Calandretas – 

Techniques Freinet : pédagogie active

La pédagogie Freinet est une pédagogie originale, mise au point par Célestin Freinet (1896-1966), fondée sur l’expression libre des enfants : production de textes libres, dessins libres, correspondance inter-scolaire, imprimerie et journal scolaire, individualisation du travail etc… , qui se perpétue de nos jours et est pratiquée par des enseignants non seulement en France mais de par le monde.

« L’expression libre par l’imprimerie
à l’école »

La première innovation de Freinet est le texte libre imprimé par les enfants eux-mêmes. Un texte est librement rédigé, à la maison ou à l’école, individuellement ou collectivement. Il est choisi par la classe pour être imprimé. Il est exploité grammaticalement. Les questions et les problèmes dégagés, d’ordre historique, géographique, technique, etc. donnent l’occasion de travaux d’atelier, de recherches documentaires.

Le travail de groupe

Les enfants choisissent et conduisent des travaux par eux-mêmes. Au lieu d’enseigner, le maître prépare des documents, des objets, des plantes, des minéraux. Très vite, les enfants apportent les objets qui les intéressent. Le maître propose aux enfants de former librement de petits groupes de travail.

La coopérative scolaire 


« La coopérative », c’est à la fois le lien du groupe, l’outil d’autogestion, l’école de la démocratie. Les réunions sont hebdomadaires. On débat ensuite d’un sujet important pour le moment où on prend collectivement des décisions. Décision de participer ou non à un concours ; sélection de ce qui sera planté ou semé dans le potager ; décisions sur des achats ; distribution des responsabilités ; élections [...]
Comme il y a un responsable de la coopérative, élu, c’est lui qui préside les débats, donne la parole, fait le compte-rendu [...]
Le rôle de l’instituteur se limite à veiller à ce que tout se passe bien, à prendre des décisions qui ne peuvent être prises par les enfants, à accélérer un peu lorsque le débat s’enlise. »

La « boîte aux questions »
ou « l’agenda scolaire »

Dans la boîte à questions l’élève dépose une question, à laquelle les autres élèves répondront. Si besoin, le professeur peut aider les enfants dans leurs recherches en vue d’apporter leur réponse.

La correspondance inter-scolaire

Cela permet d’abord de motiver l’écriture, la lecture, le dessin. Cela fait découvrir de façon concrète d’autres modes de vie, d’autres contextes géographiques et culturels. Cela crée des attentes, des buts. Les enfants peuvent partager avec leurs correspondants des recherches, des découvertes, des lectures. Il y a aussi un côté affectif puisque la communication se fait de classe à classe mais aussi d’enfant à enfant : chacun a son correspondant.

Le travail libre  

Les élèves élaborent avec le maître un plan général de travail pour la semaine, ainsi qu’un plan de travail individuel ou l’élève inscrit les tâches qu’il veut accomplir.

Contrôle et auto-correction

Le contrôle est assuré par la comparaison entre le plan individuel de travail avec le plan exécuté, par l’auto-contrôle (fiches auto-correctrices), par l’attribution d’une note appréciative de la discipline, de la propreté et de la vie communautaire.

La classe-promenade,
« l’étude du milieu local »

L’enfant est et doit être enraciné dans le milieu naturel et social (traditions, mentalités…). Les élèves partent explorer leur milieu dans des « promenades scolaires ». De retour à l’école, ils écrivent leurs impressions dans de brefs compte-rendus.

Le « matérialisme pédagogique »

Pour Freinet, le matériel scolaire doit être adapté. D’où l’importance d’une situation spécifique de l’école (proche de la nature, avec potager, fruitier, espace d’élevage) et d’un aménagement intérieur (salle commune pour travaux collectifs, ateliers spécialisés de travail manuel ou en documentation etc…

Le tâtonnement expérimental

Selon Freinet, l’enfant apprend par tâtonnement expérimental.
« Il s’agit de laisser les enfants [...] faire leurs propres découvertes, éventuellement constater et admettre leurs échecs mais aussi parvenir à de belles réussites dont ils peuvent se sentir les vrais auteurs. Les résultats ? Une motivation très forte, une implication immédiate de chaque enfant,[...] qui acquiert ainsi confiance en lui et en ses possibilités de progresser par lui-même. [...]

Cependant, il faut signaler que la pédagogie Freinet contemporaine est désormais voisine du courant de la pédagogie institutionnelle, qui insiste sur le rôle de la parole et du débat, alors que Célestin Freinet pensait avant tout en termes d’organisation du travail et de coopération.

Techniques Freinet _ pédagogie active